Quelques personnes de mon entourage se font l'écho des médias qui sèment l'inquiétude parmi la population à propos des caméras de surveillance. Elles croient que cette surveillance n'a pas pour but de nous protéger, mais de tout savoir de nos goûts pour nourrir les oies grasses des publicistes. Et elles sont offusquées de cela et gloussent d'effroi. Et se posent en défenseuses de la vie privée d'autrui...

On se fourvoie si on les écoute. En effet, qu'y a-t-il de si exceptionnel dans nos misérables existences de terriens qui mériterait une dépense aussi phénoménale que ces installations à l'échelle planétaire? On n'est pas loin du concept complotiste si on continue de propager cette rumeur. Et quand bien même si c'était le cas? Je n'ai rien à cacher. Une caméra ne m'enlèvera pas ma liberté de penser. Je suis contente d'être protégée des criminels par un système planétaire. Arrêter un cambrioleur, un assassin, un violeur, un fou du volant, c'est le rôle de ces robots. Laissons-leur faire leur travail et continuons de nous amuser. D'autant plus que notre joie de vivre aussi peut être filmée par ces outils merveilleux...